atropos


atropos

atropos nom masculin (grec Atropos, nom myth.) Nom spécifique du sphinx tête-de-mort, papillon du genre acherontia.

⇒ATROPOS, subst. masc.
ENTOMOLOGIE
A.— Lépidoptère (tribu des sphingides), sorte de papillon crépusculaire caractérisé par le dessin en tête de mort qu'il porte sur son thorax et par le son aigu qu'il émet. Synon. sphinx tête de mort ou tête de mort :
On vit apparaître et se répandre un être inconnu à notre Europe, d'une figure effrayante, un grand et fort papillon de nuit, marqué assez nettement en gris fauve d'une vilaine tête de mort. Cet être sinistre, qu'on n'avait vu jamais, alarma les campagnes et parut l'augure des plus grands malheurs. En réalité, ceux qui s'en effrayaient l'avaient apporté eux-mêmes. Il était venu en chenille avec sa plante natale, la pomme de terre américaine, le végétal à la mode que Parmentier préconisait, que Louis XVI protégeait, et qu'on répandait partout. Les savants le baptisèrent d'un nom peu rassurant : le sphinx atropos. Cet animal était terrible en effet, mais pour le miel. Il en était fort glouton, ...
MICHELET, L'Insecte, 1857, p. 337.
Rem. Attesté ds Ac. Compl. 1842, BESCH. 1845, Lar. 19e-Lar. encyclop., LITTRÉ, GUÉRIN 1892, QUILLET 1965.
B.— Genre d'insectes (ordre des psocoptères), ayant pour principale espèce l'atropos pulsatorium qui peut causer des dégâts importants dans les bibliothèques, les collections, etc.
Rem. Attesté ds BESCH. 1845, Lar. 19e-Lar. encyclop., GUÉRIN 1892 et Zool., t. 2, 1963, pp. 903-904 (encyclop. de la Pléiade).
PRONONC. — Dernière transcr. ds LITTRÉ : a-tro-pos'.
ÉTYMOL. ET HIST. — 1. 1808 zool. [erpétologie] (BOISTE); 2. a) 1823 entomol. [lépidoptère] (ibid.); b) 1845 « insecte » (BESCH.).
De Atropos nom de la Parque chargée selon la mythologie gr. de couper le fil de la vie humaine (gr. , Hésiode ds BAILLY).
BBG. — BOUILLET 1859. — LAVEDAN 1964. — PRIVAT-FOC. 1870.

atropos [atʀɔpos; atʀɔpɔs] n. m.
ÉTYM. 1808; de Atropos, nom de la Parque chargée, selon la mythologie grecque, de couper le fil de la vie humaine.
Zool. a Lépidoptère (Sphingidés), papillon crépusculaire portant sur le thorax un dessin en tête de mort.Syn. : sphinx tête-de-mort.
b Insecte (Psocoptères) de petite taille, susceptible de causer des dommages importants dans les collections d'insectes, les herbiers et les bibliothèques.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Atropos — auf einem Puteal des 2. Jahrhunderts …   Deutsch Wikipedia

  • ATROPOS — una ex Parcis, qusi quae ad nullius preces convertatur. Stat. l. 4. Silv. 8. v. 18. His senium, longaecue decus virtutis, et albae Atropos, et patrias lauros promisit Apollo. Martial. l. 10. Epigr. 44. v. 5. Gaudia tu differs; at non et stamina… …   Hofmann J. Lexicon universale

  • Átropos — f. *Mariposa llamada corrientemente «calavera». * * * Una de las tres hijas de Zeus y Temis o, según Hesíodo, de la Noche. Eran conocidas con el nombre de Moiras. Átropos es la que trae lo inevitable, la inexorable, que cortaba el hilo de la vida …   Enciclopedia Universal

  • Atropos — {{Atropos}} »Die Unabwendbare«, eine der drei Moiren*, die die Römer Parzen nannten; sie schneidet den Lebensfaden der Menschen ab – wie es in Wilhelm Buschs Bildergeschichte ›Tobias Knopp‹ drastisch geschildert ist. Ihr Name lebt weiter in… …   Who's who in der antiken Mythologie

  • Atrŏpos [1] — Atrŏpos (Myth.), eine der Parzen, s.d …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Atrŏpos [2] — Atrŏpos (Atropus), 1) nach Cuvier eine Gattung Brustflosser (Fische), Leib schmal, Stirn abschüssig, Unterkiefer vorstehend, Schuppen klein, vor der Rücken u. Afterflosse 2 Stacheln; neuerdings aufgegeben; 2) Schmetterling, so v.w. Todtenkopf… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Atrŏpos [1] — Atrŏpos, s. Bücherlaus …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Atrŏpos [2] — Atrŏpos, eine der Parzen oder Moiren (s. d.) …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Atropos — Atrōpos (grch., die »Unabwendbare«), eine der drei Moiren oder Parzen, die den Lebensfaden abschneidet …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Atropos — Atropos, myth., die dritte Parze, die den Lebensfaden abschneidet …   Herders Conversations-Lexikon